L’ETUDE DES ASTRES : UNE SCIENCE  HUMAINE ?

 

Description: i Love Peres:Users:GMPent:Desktop:2012-02-06 Article l etude des astres une science humaine Helene Mack Photo 1.JPG

 

Interview de l’Astrologue Hélène Mack

 

 

 

 

 

Isidore Grao

Le 6 février 2012

www.lavoixdecartier.com

 

 

Interview  le 29 janvier 2012

 

IG : Bonjour Madame Hélène Mack, vous êtes astrologue et clairvoyante à Cannes.

Hier après-midi, vous participiez à la librairie La Sorbonne de Cannes à une séance de dédicaces du livre  « Prédictions 2012 – La Révélation », que vous avez coécrit avec le clairvoyant Didier Doryan, que les lecteurs de « La voix de cartier » connaisse déjà. Comment votre ouvrage a-t-il été reçu par le public cannois ?

 

HM : La présentation de l’ouvrage et la séance de dédicaces se sont très bien déroulées. De nombreux amis sont venus nous voir pour cette rencontre de dédicaces que nous allons poursuivre dans plusieurs villes de France (prochainement à Antibes et à Nice). L’accueil a été très agréable et cela nous permettait ainsi de pouvoir répondre en direct aux nombreuses questions posées par les clients. Ils se sont empressés de venir à notre table pour venir discuter et échanger dans un bel environnement celui de la librairie La Sorbonne de Cannes. L’ambiance était très conviviale.

 

IG : Dans cette présentation, au moment de mon arrivée à la librairie, vous dédicaciez votre ouvrage à un couple de canadiens, précisément d’Halifax,  au demeurant très sympathiques, et qui séjournent d’octobre à mars dans cette jolie ville de Cannes.

 

HM : Ce que je peux vous dire c’est que Mireille et Ronald sont des amis proches bien que canadiens, depuis plus de dix ans que nous faisons du « Qi-Gong » ensemble. On travaille sur les énergies. Ce sont des personnes retraitées qui sont très actives tant à Halifax qu’en France. Je dirais même qu’ils ont participé à la sortie du livre et nous ont aidé  avant leurs ventes, à placer les étiquettes codes barres sur l’ouvrage (plus de 4000 étiquettes !), dans un temps record. Il fallait vraiment mettre du cœur à l’ouvrage pour essayer de rattraper les retards de l’imprimeur. Ils sont venus spontanément nous aider. Ce sont des amis canadiens de longue date. Depuis que je fais de l’astrologie professionnelle, j’ai toujours eu des amis canadiens autour de moi. Pourquoi le Canada ? Je ne sais pas ! Depuis la naissance d’astrodyssee mon site Internet en 2001, j’ai énormément d’amis canadiens autour de moi. Et preuves à l’appui, c’est que chaque fois que des canadiens conférenciers qui viennent en France que ce soit Raphael Payeur, Guilhaine Lanctôt ou d’autres, je m’empresse de les rencontrer chaleureusement car je trouve que ce sont des personnages extraordinairement ouverts sur le plan métaphysique avec lesquels on peut converser sur le plan philosophique également, ils sont également écrivains.

 

IG : Et vous même, avez-vous l’intention de vous rendre au Canada, au Québec, pour produire des salons ?

 

HM : Nous aimerions bien. Ce que je peux vous dire c’est qu’à l’occasion de l’anniversaire des 50 ans de mariage de nos amis Mireille et Ronald, en cette année 2012, nous réfléchissons avec quelques amis de groupe de la possibilité de rendre visite à nos amis d’Halifax cet été, histoire de connaître le Canada et ses grandes forêts. Il s’agit d’un pays qui m’attire beaucoup à visiter. D’autant plus que, ma petite filleule qui vient de poursuivre ses études au Québec, tant dans les villes de Québec que Montréal ne tarit pas d’éloges sur la beauté de ces contrées. Elle en a gardé un souvenir épatant. L’accueil des canadiens est très hospitalier.

 

IG : Revenons sur le livre si vous voulez bien. Comment s’est décidée cette association d’écriture avec Didier Doryan ? Car si pour vous deux le but poursuivi est identique à savoir la voyance, les moyens d’y accéder sont bien différents. Vous êtes astrologue, lui clairvoyant et numérologue. Vous êtes une femme de télévision, lui un homme de radio. Vous intervenez dans le monde professionnel, lui plutôt sur le destin des hommes. Vous ai-je bien définie ?

 

HM : En fait avec Didier nous nous sommes connus en 2001. Nous participions à cette époque, à Cannes,  à deux salons différents de la voyance. Didier est venu nous visiter dans notre salon et immédiatement une certaine sympathie est née entre nous deux. On a commencé à parler d’astrologie dont Didier a une bonne connaissance, même s’il ne s’en sert pas autant que moi dans ses prédictions  Je ne suis pas capable de vous donner les justifications de cette amitié réciproque, mais ce que je sais c’est que depuis onze ans nous travaillons beaucoup ensemble. C’est un fervent  numérologue et fin psychologue et du coup il m’a proposé de travailler ensemble dans les salons. C’est ainsi que nous avons commencé notre association et c’est surtout pour moi la possibilité de faire des conférences avec l’astrologie et de la voyance directe en salle. Ce qui fait que l’année dernière nous étions en train de faire un salon de l’été tous les deux, car depuis la crise nous ne pouvons  organiser nos salons qu’à deux. Subitement Didier me propose d’écrire conjointement un livre sur les prédictions  2012 qui à notre avis sera une année importante dans le monde compte tenu du nombre important de cycles cosmiques qui vont se dérouler. Et de là est né l’idée de faire ce livre d’astro-numéro, un livre « Collector » sur l’année 2012 et laisser une trace, le chiffre 12 est très important pour l’astrologie  et les cycles cosmiques. Il indique l’entrée de Neptune en poissons (12ème et dernier signe du zodiaque, et Neptune bouclera son cycle en 12 ans) et de bien d’autres cycles encore. Nous avons entamé l’écriture au mois d’août. En décembre 2011 il était prêt à  être remis à l’imprimeur. Mais, nous n’avons pas eu trop de chance dans les relations avec l’imprimeur car nous aurions souhaité une sortie plus précoce de ce livre. Ce livre pour lequel nous avons beaucoup donné de notre sueur et travailler quelquefois jusqu’à 3 heures du matin puisque nous l’avons réalisé tous seuls à savoir : la lecture, la relecture, la mise en page, la plaquette. Nous avons tout réalisé nous mêmes. Puis nous avons créé une petite société qui s’appelle DDMH éditions pour pouvoir le commercialiser nous mêmes sans que les sociétés d’éditions nous prennent tous nos moyens. Il nous sera ainsi possible de réitérer l’expérience d’écriture et pourquoi pas avec d’autres écrivains non connus !

 

IG : Effectivement vous avez évoqué un peu ma question suivante. Pour revenir à la date de parution de votre livre. J’ai trouvé hier que la parution du livre sur les prédictions de 2012 en fin janvier 2012 se faisait un peu tard, alors que d’une manière générale tous les ouvrages du même genre connaissent l’apogée de leurs succès en novembre de l’année précédente. Qu’en pensez-vous ?

 

HM : Comme je vous le disais précédemment notre livre était prêt en décembre mais l’imprimeur installé à Monaco a eut des gros problèmes de matériel avec la détérioration d’une de ses machines. Et au lieu de nous en informer et de ce fait de nous permettre d’éviter tout le retard de sortie, a préféré sous-traiter ce travail à d’autres imprimeurs. Il a  finalement dû l’envoyer à un imprimeur en Allemagne. Ce dernier a mis plus de trois semaines à réaliser l’impression des 4000 ouvrages. On n’a pu qu’accepter ce coup du sort et peut être que cette sortie décalée s’avérera positive. On n’en sait rien. Il est tellement beau ce livre. Quand le camion de livraison a déchargé les premiers livres, nous avons été admiratifs de la qualité du produit. Peut être qu’à quelque chose, malheur est bon. On a été beaucoup stressé d’attendre mais on a été aussi récompensé par la qualité et beauté de l’ouvrage. Mais la livraison des 4000 livres n’est pas achevée car il nous en manque 250 qui sont destinés à illustrer nos futures conférences. Le sort bien qu’il veuille s’acharner contre nous, ne nous aura pas !

 

Description: i Love Peres:Users:GMPent:Desktop:2012-02-06 Article l etude des astres une science humaine Helene Mack Photo 2.JPG

 

IG : Avez-vous l’intention de renouveler l’expérience en écrivant un livre sur les prédictions de 2013 ?

 

HM : Oui nous avons l’intention de renouveler l’expérience et ce dès le mois de juin 2012. Mais cette fois, nous ne devrions pas connaître à nouveau de retard car nous avons maintenant créé notre propre maison d’édition. On n’aura pas à supporter les contraintes des autres car on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Le livre aura pour ambition de privilégier davantage les amours de l’été 2012. Pour chaque signe nous pourrons nous concentrer sur les comportements amoureux  et leurs affinités amoureuses. Nous élaborerons aussi  à l’intérieur un petit cahier de mots croisés mais en relations directes avec l’astrologie. Ce qui pourra intéresser beaucoup de vacanciers. Ce ne sera pas un « collector » mais plutôt un livre de divertissement pour l’été, pour détendre l’atmosphère estivale, juste après les élections présidentielle et législatives, moments un peu plus difficiles à vivre.

 

IG : Je disais précédemment que vous étiez astrologue donc une femme d’étude sur les rotations de l’univers planétaire qui détermineraient l’avenir des hommes. De tous temps les hommes se sont intéressés aux mouvements des astres. Pouvez-vous en dire plus à ce sujet, pour les profanes en la matière que nous sommes ?

 

HM : Ce ne sont pas les planètes qui gèrent le destin des hommes. C’est plutôt comment l’homme se situe par rapport à l’univers. Nous sommes sur une planète qui s’appelle Terre qui est dans un système solaire avec toutes les autres planètes et le soleil qui est le Noyau central, le chef d’orchestre en quelque sorte ! Donc on pourrait imaginer que l’être humain est comme une petite plante qui grandit vibratoirement parlant avec tout le système universel. A l’intérieur du corps humain quand on étudie l’anatomie, il existe une reproduction à l’échelle humaine de notre macrocosme. Donc c’est l’interaction de connexion et de déconnexion entre le haut et le bas, à l’image d’un interrupteur électrique, qui réagit aux cycles cosmiques de sa mémoire vibratoire, de son ADN. Quand un cycle, par exemple Uranus arrive en transite sur le soleil de la personne, c’est l’horloge cosmique pour cette personne pour une rencontre qui va décider de son destin, ce n’est pas lui qui va certainement la chercher mais sa conscience, ou dans sa mémoire cellulaire qui va se réveiller, pour, au contact de la personne rencontrée, changer de voie ou se placer sur un nouveau chemin qui va lui permettre d’évoluer.

 

IG : Vous intervenez dans le monde professionnel. En effet je vous ai vu il y a quelques temps dans une émission de télévision où l’on vous voyait participer avec un chef d’entreprise à la sélection d’un cadre. Pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet ?

 

HM : C’était en 2005, j’ai participé à l’émission « Droit de Savoir »  sur TF1  sur le recrutement avec la voyance ou l’astrologie dans les entreprises, parfois les entreprises quand elles doivent procéder au recrutement de cadres commerciaux, ont une sélection de choix importante entre les candidats, le problème est quelquefois difficile  à résoudre. Les tests psychologiques ne rendent pas forcement des résultats évidents à interpréter pour des candidats équivalents. Dans ce cas les chefs d’entreprises peuvent faire appel à une astrologue ou graphologue. On peut me confier, par exemple, une étude sur un point très précis sur les candidats, à partir des mêmes thèmes. C’est à moi de répondre sur les capacités de la personne qui postule à ce travail, de décoder quelles sont ses possibilités, ses potentiels,  Je décode uniquement ses possibilités par rapport à le demande du DRH, cela peu passer de la communication, du marketing, à partir de la position de ses planètes aux moments présents et à celui de sa naissance. Il s’agit d’une étude très pointue sur des potentiels mais en aucun cas je ne fais le choix du candidat. Ce travail a surtout lieu en tout dernier quand il est nécessaire de décider entre deux candidats et c’est le responsable du recrutement qui prend sa décision.

 

IG : Effectivement, vous avez donc une responsabilité de moyen et non de résultat. Maintenant que nous avons fait un petit panorama sur les notions d’astrologie, si l’on se penchait sur un thème qui va énormément intéresser les lecteurs du journal et qui rejoint celui de votre ouvrage, à savoir celui de la prédiction pour 2012. A votre avis quels sont les signes astrologiques qui seront avantagés en 2012 et à l’inverse ceux qui connaitront quelques inquiétudes ?

 

HM : En ce qui concerne, peut être, les signes les plus privilégiés, ce sont les signes d’eau : les Poissons, les Cancers, les Scorpions et ceci dans deux choses. La première chose c’est que le 4 février Neptune qui est la planète de l’idéal et de la métaphysique également, de l’illusion, de l’eau de la spiritualité de l’inspiration, de la musique, de tout ce que l’on trouve sur un plan  beaucoup plus subtil et éthéré également, cette planète fait définitivement son entrée en Poissons pendant 12 ans. Elle boucle le cycle de son chemin intergalactique, sa révolution solaire, et, ceci est très important pour les humains. Cette planète pour les Poissons va générer énormément de changement avec une arrivée peut être sur la spiritualité et également des révélations des dons, évolution des consciences ou supra consciences. Ce sera donc très bien pour les Poissons et par relation d’eau  les Cancers et les Scorpions qui vont continuer, eux, avec l’entrée de Saturne en Scorpion en octobre pendant 3 ans. Les Scorpions vont subir la loi saturnienne pendant à peu près trois ans. Donc cette année 2012 est riche d’enseignement pour les signes d’eau.

 

Les signes d’air (Verseau, Gémeaux, Balance)  sont positifs également puisque  jusqu’au mois d’octobre Saturne finit son transit en Balance. Ils vont être bien reliés, à partir de ce mois de juin,  avec l’entrée de Jupiter en Gémeaux. Vous vous souvenez du bug de l’an 2000, eh bien nous n’aurons pas le bug de l’an 2012 mais au contraire une richesse de connaissance en 2012 puisque Jupiter en Gémeaux donne vraiment la curiosité dans la connaissance. Il s’agit aussi de refaire de la formation, des stages, se remettre à la lecture, sortir, faire des rencontres, réfléchir. Donc il peut y avoir beaucoup plus de mariage, de naissance, beaucoup plus de gens qui ont envie de se rencontrer, de se rassembler pour trouver un meilleur équilibre. C’est surtout la recherche de l’équilibre qui sera le plus important des choix en la matière.

 

Les signes les moins favorisés,  ce pourrait être les signes de terre  après le mois de mai (les Capricornes, les Vierges et un peu les Taureaux) puisque les Taureaux ont actuellement Jupiter en Taureau et Mars en Vierge, qui vont nous apporter au moins jusqu’au mois de mai une efficience énergétique très puissante. Mais cela ne continuera pas après le mois de juin, ce sera aux signes d’air de prendre le relais. De ce fait, nous n’aurons pas de mauvais aspects pour les signes de terre. Donc je dirais que quelque part les signes de terre peuvent tirer leurs épingles du jeu.

 

Par contre les derniers, les signes de feu seront peut être les bien moins dotés : le Lion surtout avec le carré de Saturne en Scorpion, les Sagittaires qui subissent actuellement le carré de Mars en Vierge et ils auront le carré de Neptune à partir du mois de février en Poissons. Le Bélier caracole en tête avec Uranus, pendant 7 ans puisque cette planète le force à s’engager à éveiller sa conscience, à modérer ses impulsions (le Bélier est un signe très impulsif). Ce qui fait qu’Uranus est vraiment  en mesure d’apporter aussi bien du coté positif que négatif, des évènements Bélier, extrêmement importants.

Ceci est un tour d’horizon rapide des signes en 2012, vous pourrez les retrouver dans notre livre « Prédictions 2012 la Révélation »

 

IG : Sur le monde politique, pouvez-vous nous en dire un peu plus. Les français sont à l’heure actuelle concernés par des élections présidentielles en mai 2012 et le mois suivant par les législatives. A la lecture de votre ouvrage, j’ai cru comprendre que vous donniez un peu plus de chance à Sarkozy qu’à Hollande sur la présidentielle. Ai-je bien lu ?

 

HM : Attention il ne s’agit pas de préférence plus pour un candidat que pour un autre. Avec Didier nous sommes arrivés au même résultat. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

- D’abord en 2007 lorsque Sarkozy a été élu on ne parlait pas  encore ni de crise mondiale ni de cataclysme financier donc il aurait pu réussir les promesses faites pendant sa campagne électorale. Il a fallu que cet homme en moins d’un an rentre dans une crise monétaire mondiale sans précédent sans qu’il ait été (même si auparavant il a  été ministre de l’intérieur, puis des finances) préparé à cela. Heureusement par contre qu’il possédait une bonne expérience ministérielle sinon si nous avions eu un homme de la Gauche, comme François Hollande il se peut qu’on se serait écroulé d’une façon beaucoup plus catastrophique. Maintenant M. Sarkozy, notre Président a omis, si vous voulez, peut être, qu’avec cette crise, il allait y avoir des décentralisations d’entreprise il y allait avoir des pertes d’emploi absolument gigantesques. Il n’a peut être pas su mesurer l’importance du phénomène dans le cout de la vie des personnes et dans la pauvreté qui s’est installée en France et dans certains foyers. Je pense qu’il a fait la cigale pendant quelques temps. Mais je crois que ce président a pris au fur et à mesure de la sagesse. Si l’on l’observe bien dans toutes ses interventions, c’est un homme qui a pris un peu plus de poids (de sagesse, bien entendu !). Aujourd’hui dans un autre quinquennat il est prêt à faire la relance économique sur le plan de l’emploi. C’est un homme qui a essayé de sauver l’économie française à travers la dette, même s’il l’a creusé un peu il n’avait le choix avec le poids des retraites. C’est peut être le seul président depuis des décennies qui a fait tant de réformes depuis cinq ans et certaines d’entre elles ont été très bonnes. Je ne vois pas comment M. Hollande, lui qui se donne le droit d’être déjà  nommé président de la république, peut défaire tout ce que Sarkozy a fait : il veut remettre la retraite à 60 ans, je ne vois pas comment il pourrait la payer d’ailleurs. J’ai étudié le destin de Hollande et on le voit bien dans le livre (il a son ascendant en Gémeaux) que dans sa personnalité, c’est un très bon barreur avec une grande capacité de jongler avec les mots avec beaucoup de maestria. Mais je ne pense pas que dans le fond vraiment même s’il ait un soutien socialiste important. Je pense que le meilleur gouvernement, on l’a actuellement comme Juppé, François Coppé, François Fillon, des hommes politiques qui sont dans la sagesse. Peut être aussi Que le président Sarkozy n’a pas assez délégué. Je connais bien son thème, il n’a pas assez délégué aux pouvoirs en place, ni fait suffisamment confiance aux gens qu’il avait choisis pour faire son gouvernement. Il n’a donc pas bien fait toutes les choses. Toujours est-il, c’est qu’aujourd’hui il s’entoure de gens extraordinaire tel Juppé. Et parce qu’il est ascendant Vierge Nicolas Sarkozy  il faut qu’il aille dans la modération, mais c’est un fin stratège Verseau ascendant Vierge. Je ne vois pas comment aujourd’hui la France peut être gouvernée par quelqu’un d’autre que lui avec les crises que nous venons de passer et qui ne sont pas terminées puisque nous sommes rentrés dans des conflits majeurs. Droite ou gauche, Moi je trouve que Sarkozy possède tous les tenants et les aboutissants de la connaissance et l’expérience pour continuer son chemin, mais avec un petit avertissement, il faut qu’il regarde plus profondément les français.

 

IG : Voyez-vous la fin de la crise financière actuelle prochainement ?

 

HM : Pas du tout, tant que les modifications des statuts des banques ne seront pas faits, la crise va s’aggraver car c’est le pôle financier qui accentue la crise mondiale, ce qui est très important c’est la situation de l’Europe. La France est engagée dans l’Europe. Tant que l’Europe ne connaitra pas une transformation majeure au niveau des 28 pays qui ont accès à l’Euro, tant que cette Europe ne sera pas gérée efficacement on connaitra des difficultés majeures au niveau des finances, de l’Euro. Il faudra aussi refaire un remaniement des banques. Il faut qu’elles aient un rôle de banquier et non pas de spéculateur et de surcroit sur le dos des français. On voit bien que tout ce qui relève de la spéculation doit être évacuée pour conserver un pur produit c’est à dire l’épargne pour octroyer des prêts aux petites entreprises afin que ces dernières puissent fonctionner normalement, réinvestir, gérer leurs embauches. Je crois que Sarkozy fera son travail à ce niveau. Mais la crise n’est pas finie. Je pressens beaucoup de difficultés entre l’Europe et les Etats-Unis, la Russie, la Chine. Au sujet de la Chine je pense son expansion économique va dans les prochaines années se ralentir parce que l’on voit bien que la génération de l’augmentation du Yen ne va pas tarder à être moins rentable pour l’Europe et les français. Donc on n’aura pas intérêt à fabriquer en chine dans très peu de temps. Les chinois auront besoin d’un niveau de vie semblable à celui des européens. Donc s’ils ne gagnent plus un yen par jour ce ne sera plus rentable pour les investisseurs étrangers.

 

IG : Dernière question, Mme Mack ! Et sur le plan international que voyez-vous ?

 

HM : Ce que j’ai étudié en premier ce sont toutes les chutes de dictature que j’avais annoncées déjà il y a quelques années avec l’entrée de Pluton en capricorne en 2008  avec pour conséquence des évènements civils difficiles à supporter. Il reste encore les dictatures asiatiques, chinoises, vietnamiennes, qui ne sont pas tombées, mais qui sont menacées. Cette situation est très importante. Car les gens qui sont restés sous une dictature, que font-ils ? Ils se mettent à la religion et dans l’intégrisme. Ensuite on est très déçu des gens libérés car ils remettent la charria et on retourne au moyen-âge. Pour moi actuellement l’inquiétude la plus importante c’est l’Islam qui est une religion qui fait non pas comme le coran le permet quelque chose d’agréable et de communautairement juste, mais plutôt d’intégrisme. Malheureusement cette religion croit de plus en plus non seulement dans l’Europe mais dans le monde entier même en chine et ce phénomène devient un peu interrogateur. Donc j’ai un peu peur avec le Liban, l’Iran,  la Syrie, même Israël avec la Palestine. J’ai fait un sujet dans le livre un sujet sur Israël et la Palestine. Je suis un peu inquiète au sujet des ces pays car après un petit laps de paixc’est par ces pays que commencera ce que l’on appelle la « troisième guerre mondiale » si tant est qu’elle ne soit pas déjà commencée ? (Je parle de conflits mondiaux).

 

Site d’Hélène Mack astrologue :

www.astrodyssee.fr