Upinsky et Pérès

DÉNONCENT

La dérive des valeurs dans le monde

 Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 7 Versailles Upinsky.jpg Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 2 Marcel Peres.jpg

 

Collaboration spéciale

Michel Cloutier
Éditeur, fondateur
Journal Québec Presse
Paris, le vendredi 27 août 2010

 

Arnaud-Aaron Upinsky et Marcel Pérès : deux hommes, deux cultures, deux personnages français et deux pensées-phares usant de leur charisme conquérant pour dénoncer, chacun dans leur milieu, la dérive des valeurs dans le monde d'aujourd'hui.

Conséquemment,  les effets pervers sur la conscience et la civilisation humaine à travers la planète.

Photo: Arnaud-Aaron Upinsky. Écrivain, il est mathématicien, épistémologue, linguiste, expert en systèmes logiques, historien des sciences, titulaire d’une chaire d’épistémologie (1998), auteur de livres et d’articles de référence. Il est depuis 2007 président-fondateur de l’Union Nationale des Écrivains de France (UNIEF).

Des affirmations aggravantes

 

Aggravantes, les affirmations toutes récentes de ces deux personnages de l'Hexagone le furent expressément dans le cadre d'entrevues exclusives au Journal Québec Presse. Consultez:

UPINSKY:
http://journalquebecpresse.org/modules/news/index.php?storytopic=40&storynum=25


PÉRÈS:
http://journalquebecpresse.org/modules/news/article.php?storyid=2814

 

 

Le climat actuel du monde

 

Une grâce inespérée à les écouter dans leurs fragiles minutes, le temps d'une brèche, d'un micro tendu pour alerter l'opinion publique du climat actuel fort néfaste qui est loin d'être le climat libre et tempéré des peuples heureux, respirant la paix, la joie d'exister, la liberté de penser et la jeunesse en pleine santé. La France d'hier.

Rien d'éternel toutefois, sur cette bonne vieille terre.

Plutôt oui: la censure est là qui s'éternise, elle est même partout, couvrant une large surface de nos activités humaines.

La censure résiste à l'usure du temps. Sournoisement raffinée, elle s'organise pour durer et devient une consistance massive, à même la densité compacte du présent douloureux. Contaminée, la conscience s'écrase devant la censure, devant cette impureté intellectuelle.

Un présent décevant

Un présent décevant, celui d'aujourd'hui où le goût du bonheur n'a plus d'étoffe, n'est plus la belle lumière de l'idéal.

Une douleur à laquelle la société semble s'y habituer, hélas! pour en devenir les effets naturels de l'histoire. Trop tard pour dégager le charme, le pittoresque et la saveur de l'esprit, le temps devenant un plaisir sans goût... à perdre toute raison d'être heureux. Pas de chance! 

Arnaud-Aaron Upinsky en sait quelque chose. Il brille comme un météore dans la magistrale démonstration qu'il en fait dans son livre "Enquête au cœur de la censure". 

Upinsky s'est lancé dans une véritable enquête au cœur de la censure, qui démarre dans l'édition et s'étend  progressivement à tout l'univers des médias.

Cette censure s'est modifiée au cours des siècles pour parvenir à un point jamais atteint dans toute l'histoire de l'humanité. Édition du Rocher, mars 2003, Paris.

Le combat de Versailles est mondial  

L'esprit de Versailles ne trompe pas. Avec autant de rigueur, Upinsky combat la fantasque volupté de l'art contemporain qui installe son imagerie à l'instinct sexuel (sex-toys) dans les lieux sacrés de Louis XIV.

"Le principe d'inversion des valeurs tue les vraies valeurs", plaide Upinsky, en allant jusqu'au bout de l'analyse dans ce combat international qu'est Versailles. L'inversion des valeurs ? De plein gré, ce sont les instincts effrénés du "pop-art" bien modelés dans la frénésie passionnelle des pièces exposées à Versailles.  

 

Étant de tous les fronts, dans La perversion mathématique l’œil du pouvoir (Le Rocher, 1985), Upinsky le scientifique, en dévoile le caractère: "Ceux qui posent les mathématiques comme la seule valeur sûre tiennent pour nulle la valeur humaine."

Fin de la notion du patrimoine liturgique

Chez Marcel Pérès, la notion de patrimoine liturgique n’existe plus dans l’Église d’aujourd’hui.

Les valeurs éternelles et absolues semblent provisoires et relatives.

"Il y a très peu de personnes, dit-il, qui demeurent conscientes de l’importance que revêt la conservation de la mémoire et de la pratique des rituels anciens, dit-il à notre correspondant français Isidore Grao, de Nice.

Saper la mémoire liturgique

"Au sein de l’Église même on constate une volonté de saper la mémoire liturgique.

C’est bien dommage de perdre cette richesse-là, car les liturgies anciennes sont reliées aux grandes traditions léguées par les mondes romains et grecs de l’Antiquité, eux mêmes attentifs à transmettre ce qu’ils avaient reçu de la tradition du Temple de Jérusalem, et, au-delà, de l’Egypte ancienne.


"Le monde catholique semble avoir développé comme une phobie iconoclaste envers son propre patrimoine liturgique.

Comportement dangereux, suicidaire

 

"C’est un comportement dangereux, voire suicidaire, non seulement pour l’Eglise mais aussi pour le reste du monde, car ce patrimoine appartient à l’humanité toute entière, et les catholiques actuels ne sont pas conscients qu’ils portent la responsabilité de la transmission de ce patrimoine.

 

 

 

Benoît XVI à la rescousse

 

"Pourtant le pape actuel, Benoît xvi, s’est clairement exprimé sur ce sujet, en juillet 2007, en rappelant, dans son Motu Proprio « Summorum pontificum », l’importance de conserver vivantes les traditions liturgiques anciennes, mais les mentalités sont encore loin d’y adhérer.

 

Au sein même de l’Eglise, certains considèrent le discours du pape comme passéiste, alors qu’il vient d’ouvrir magistralement les perspectives du futur.


"Beaucoup considèrent encore le latin comme appartenant au passé de l’Eglise, alors qu’il constitue son plus puissant outil de communication.

"La période du tout vernaculaire a enfermé les églises nationales dans des ghettos linguistiques et les a coupées de leurs patrimoines, mais aujourd’hui, l’ouverture au monde et la circulation de plus en plus dense des individus, appellent un juste rééquilibrage de l’usage des langues et des mémoires liturgiques.

 

"Je serais, donc, très heureux si mon travail permettait d’aider les catholiques à renouer avec la grande tradition du chant ecclésiastique. Et pour tous les autres, de les aider à découvrir, par la musique, la qualité esthétique, métaphysique et humaine de ceux qui nous ont précédé."

En  savoir plus sur  Marcel PERES :

 

Pour en savoir plus sur la discographie, les livres, les stages, la programmation accéder au site :

 

http://www.organum-cirma.fr/organum-cirma/index.php

 

Pour communiquer avec Marcel Pérès : musiqueartinternational@marcelperes.com

Tel: 514-671-0338 (Canada).   

 

ensembleorganum@yahoo.fr  Tel : +33 5 63 05 08 02 (France)

 

 

Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 6 Versailles.jpg

 

Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 5 Marcel Peres.jpg  Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 4 Marcel Peres.jpg

 

Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 8 Aaron Upinsky.jpg  Description: iLovePeres:Documents:LaVoixDeCartier Site web:new site:Page 3:Articles & photos:2010-08-27 Article Upinsky et Peres denoncent la derive des valeurs dans le monde Photo 1 Michel Cloutier.jpg




______________________________

Écrivez-nous: Questions, suggestions, commentaires? journal@lavoixdecartier.com
______________________________
Isidore Grao, La Voix De Cartier ©2011 Tous droits réservés.
Le contenu du site web (« le site web et le journal »), incluant les textes, les graphiques et le code source (« le matériel »), est protégé par des lois Française et étrangères sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.