"NE PAS MÉLANGER LES TORCHONS ET LES SERVIETTES !

 IL Y A FONCTIONNAIRE ET FONCTIONNAIRE" 


Isidore Grao

 

Nice, le samedi 31 juillet 2010

Attention : Ne pas mélanger les torchons et les serviettes !
                  Il y a fonctionnaire et fonctionnaire !

 

 

Il y a quelques jours, je m’insurgeais contre une chronique de Richard Martineau (chroniqueur au Journal de Montréal, 350 000 exemplaires, le plus répandu des quotidiens, autant au Québec qu'au Canada) qui dénonçait les augmentations de salaires obtenus pour les petits fonctionnaires, les sans-grades qui forment les 90 % de ces employés ! Et qu’avaient-ils gagné au lieu des 11,75 % en 3 ans, à peine 7,5% en 5 ans.

Et voilà que le 21 juillet, je tombe en arrêt sur une chronique de M. Vincent Brousseau-Pouliot  de La Presse (175 000 exemplaires): «Les fonctionnaires plus nombreux à gagner 100 000 dollars».

 

Il aurait fallu écrire 

 

Tout de suite l’amalgame ! En vérité il aurait fallu écrire, « de plus en plus nombreux, Les Hauts-fonctionnaires représentent 3% de l’ensemble de la fonction publique de la province. Ces hauts fonctionnaires, eux, ont bénéficié, sans cris, ni chuchotements donc sans douleurs et sans quelques avis courroucés de certains à une hausse salariale de 2 % par année depuis 2006 : soit 10 % en 5 ans, mais sur une base de salaire, l’assiette, (excusez du peu : 100 000 dollars !) plus large.

Hausse des échelles salariales

 

Cela ne veut pas dire qu’il y ait plus de cadres, c’est plutôt que les échelles salariales ont augmenté ! Néanmoins, l’attachée politique de la Présidente du Conseil du Trésor, Mme Monique Gagnon

Tremblay se déclare inquiète : « La hausse du nombre de salariés de 100 000 dollars nous préoccupe, mais nous devons respecter nos lois et nos conventions collectives, nous ne pouvons y surseoir ».

 

Jean de Lafontaine:
"Selon que vous soyez riches et puissants..."  

 

J’ai bien apprécié les moyennes spécifiques de salaires indiquées dans l’article : en moyenne, gagne annuellement :

 

Un membre de la haute direction (Sous-ministres, etc.) 1% ef = 127 625 $

Un cadre...........................................................7% ef =                    8 093 $

Un professionnel................................................35% ef =              65 569 $

Un enseignant..............................................................=                 61 550 $

Un technicien...............................................................=                 43 965 $

Un employé de bureau.................................................. =               36 739 $

Un agent de la paix....................................................... =               47 129 $

Un ouvrier.....................................................................=                37 938 $


 

Mais où je suis moins d’accord, c’est d’indiquer un salaire moyen d’un fonctionnaire sur cette base, à 50 287 dollars par année. La conclusion est vite tirée pour le public que de dire qu’un fonctionnaire, en règle générale, coûte 50 287 $ à l’Etat.

La présentation est très astucieuse, elle permet d’écraser les écarts au deux extrémités !

 

Mais, étudions un peu le contexte :

 

-     D’abord il est normal qu’un poste de haute responsabilité soit rémunéré à ce niveau. Et ce, pour plusieurs raisons :

 

-     Que ce soit dans le secteur privé ou public les Responsables sont toujours mieux rémunérés. Les patrons se doivent d’acheter la loyauté de leurs adjoints !

 

-     Ensuite, il faut reconnaître que ces hauts fonctionnaires possèdent l’intelligence de l’esprit. Attention je n’ai pas dit l’intelligence du cœur. Là par contre, il y aurait beaucoup à redire !

 

-     Ces Hauts-fonctionnaires (que certains journalistes qualifient de mandarins) forment la partie fixe de commandement des ministères ! Les ministres passent, eux restent !

 

-     En fait la connaissance des dossiers et leurs expertises les rendent irremplaçables pour le ministre et de facto leur attribuent quelquefois le vrai pouvoir de décision. Ainsi vous écrivez à un Ministre et c’est son Sous-ministre qui vous répond !

 

-     A partir de ce pouvoir, ils forment une caste très protégée dans le silence des cabinets ministériels, car ils ne sont pas responsables politiquement.

 

Aussi il ne faut s’étonner si :

 

Ces hauts fonctionnaires ont obtenus des majorations annuelles de traitement, à savoir 2 % depuis 2006.

 

Les échelles de traitement ont été réévaluées au grand dam de la Ministre d’autant qu’elles ne sont pas grieffables !!

 

Questions : Qui a décidé de ces évolutions ? Le technicien de base ?

 

Alors pour une fois parlons vrai ! Et qu’un chat reste un chat ! Plus d’amalgame et nous resterons crédibles. 

 

 

 




______________________________

Écrivez-nous: Questions, suggestions, commentaires? journal@lavoixdecartier.com
______________________________
Isidore Grao, La Voix De Cartier ©2011 Tous droits réservés.
Le contenu du site web (« le site web et le journal »), incluant les textes, les graphiques et le code source (« le matériel »), est protégé par des lois Française et étrangères sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.