SOMMET AFRIQUE-FRANCE 

Nice en état de siège

 

 



Isidore Grao

Nice, le mardi 1er juin 2010

 

Des centaines de policiers  nationaux ou municipaux, à l’intérieur d’autres à l’extérieur de leurs véhicules, et  des gendarmes par colonnes entières, se sont emparés de la ville !

Des avenues, des rues, des quartiers sont interdits à la circulation !

 

Des concerts de klaxon redoublent d’intensité non pour saluer ce sommet politique « Afrique-France », mais pour manifester le droit de circuler librement.

Les Niçois sont honorés de cette visite, mais les Niçois auraient préféré être dispensés de  cet honneur, hormis peut être M. Estrosi, Ministre de l’Industrie et maire ce cette ville et grand ami du Président Sarkozy.

 

Il en va ainsi de chaque déplacement de notre Président, il s’approprie immédiatement le lieu de son déplacement. 

Donc ce matin il était impossible de se rendre au port à partir du centre ville, de barricades en barricades on nous faisait arpenter à l’allure d’escargots toutes les rues, pour finalement trouver portes closes !


Certes on nous dit qu’il s’agit d’un sommet politique  important, mais l’atmosphère semble-t-il est des plus réservées surtout quand un Chef d’Etat Africain déclare que « l’Afrique ne voulait pas être considérée comme la cinquième roue de la charrette ».
 
Nicolas Sarkozy lui-même,, dans son discours d’ouverture le 31 mai, du 25e rendez-vous des dirigeants franco-africains, s’est interrogé :

«Ne faut-il pas y voir, de la part de la France, l'expression d'une forme de néocolonialisme?», s'est même interrogé le chef de l'État en présence d'une quarantaine de chefs d'État et de gouvernement

La France a perdu de son rayonnement en Afrique. Ses échanges avec ce continent ont baissé de moitié  alors que dans le même temps ceux de la Chine ont plus que doublé !

Les effets de la crise mondiale ? Peut être !

Alors quid de l’intérêt d’un tel sommet ?  

 

 

 

           




______________________________

Écrivez-nous: Questions, suggestions, commentaires? journal@lavoixdecartier.com
______________________________
Isidore Grao, La Voix De Cartier ©2011 Tous droits réservés.
Le contenu du site web (« le site web et le journal »), incluant les textes, les graphiques et le code source (« le matériel »), est protégé par des lois Française et étrangères sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.